Agenda 21 - Un label ministériel

En 1992, lors de la conférence sur l'environnement et le développement, la France s'est engagée à mettre en œuvre l'Agenda 21 de Rio, programme d'actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. La Déclaration attribue aux collectivités locales un rôle central en matière de développement durable. C'est ainsi qu'à chaque niveau de collectivité, revient la responsabilité d'élaborer, pour son territoire, et de mettre en œuvre, un programme d'action répondant aux principes de l'Agenda 21. Adopté en réunion interministérielle en juillet 2006, le cadre de référence national des projets territoriaux de développement durable, a permis de définir les « agendas 21 locaux ».

En 2008, la municipalité de Dinan a officiellement souhaité faire du développement durable une priorité pour son. Les élus dinannais ont ensuite décidé de matérialiser cet engagement en délibérant le 14 septembre 2009 pour la mise en place d'un Agenda 21 communal. L'Agenda 21 est un outil permettant aux collectivités locales de mettre en œuvre les concepts de développement durable et de réorienter ses actions au regard de ces principes. Il permet à l'ensemble des partenaires et citoyens de disposer d'un cadre pour coordonner leurs actions. Il ne s'agit pas d'une politique supplémentaire pour la ville de Dinan, mais d'une manière de mettre les différentes politiques de la commune en cohérence.

La ville est déjà vigilante sur bon nombre d'aspects de cette politique. En réalisant son Agenda 21, Dinan a souhaité concerter sur l'avenir de son territoire, mobiliser un grand nombre d'acteurs et reprendre les éléments fondateurs de la stratégie du développement durable élaborée au niveau national.

L'Agenda 21 de Dinan démontre la volonté de la ville de favoriser un développement économique soucieux d'équité sociale, respectueux de l'environnement et dont les habitants sont les premiers acteurs. La réussite de ce projet de territoire repose sur une base solide constituée d'un ensemble de pré-requis fixés en amont : participation de la population et des acteurs, organisation du pilotage, transversalité des approches, évaluation partagée et stratégie d'amélioration continue.

 

Une Charte de l'Arbre pour la Ville

La Commune nouvelle de Dinan possède un patrimoine arboré de qualité et très diversifié. Il est de notre responsabilité de préserver ce bien commun, de contribuer à son renouvellement et sa mise en valeur. La coexistence de l’arbre et de l’urbain s’inscrit plus globalement dans la protection du vivant et de la biodiversité sur le territoire communal. L’équipe municipale, les services, les associations et les habitants se sont mobilisés au sein d’un Comité de Pilotage et ont co-construit un projet de charte de l'arbre, à l’instar d’autres collectivités territoriales qui utilisent déjà cet outil. Que les membres actifs de ce CoPil soient ici chaleureusement remerciés pour ce travail réalisé de 2019 à 2022.

Une charte de l'arbre est un document dédié à la gestion de l’arbre, destiné à l’ensemble des acteurs publics et privés, mais également aux habitants. À Dinan, elle se veut être un vecteur de sensibilisation à la valeur des arbres, un outil de gestion du patrimoine arboré pour les services de la Ville et un document de référence pour l’ensemble des intervenants sur ce patrimoine. Elle est conçue de manière à constituer un support de connaissances et la synthèse des engagements auxquels adhèrent tous les acteurs intervenant sur le territoire communal. Elle a vocation à guider chaque projet dans une perspective d’amélioration et d’harmonisation des pratiques pour protéger, gérer, régénérer et faire connaître le patrimoine arboré de la commune.

En effet, si l’arbre fait partie de notre cadre de vie quotidien, nous ignorons souvent comment le planter à bon escient, l’entretenir de manière appropriée et contribuer à son bon état sanitaire. En ville, l’arbre est soumis à de fortes contraintes, mais parfois source de nuisances et de risques qu’il faut anticiper et gérer, y compris sur le plan juridique.

Nous souhaitons que la mise en œuvre de cette charte participe durablement au bien-être des habitants.

 

Les objectifs de cette charte :
- Améliorer la connaissance du patrimoine arboré de la commune via la mise en place d’un inventaire, le suivi par des expertises régulières, la contribution des habitants et des associations ;

- S’impliquer et impliquer les partenaires vers une meilleure prise en compte de l’arbre ;

- Améliorer de manière durable ce patrimoine commun dans toutes ses dimensions : écologique, paysagère, historique, sanitaire, culturelle, alimentaire, etc.

- Partager les connaissances sur le rôle des arbres, sensibiliser le public à la nécessité de les respecter et de préserver le patrimoine arboré ;

- Fixer des règles de conduite communes et les moyens de les respecter ;

- Adapter le patrimoine arboré de la commune aux contraintes du changement climatique et utiliser au mieux les arbres pour résorber les îlots de chaleur au sein d'une ville minérale.

 

Téléchargez la Charte de l'Arbre ici.