Pourquoi jeter, alors que nous pouvons faire réparer ?
Nous jetons tous entre 16 et 20 kilos d’objets et équipements par an. Pourtant, il existe beaucoup de métiers qui savent les remettre en état de marche. Faire réparer nos objets c’est à la fois moins jeter, donc faire un geste pour l’environnement et faire travailler des acteurs de l’économie locale.
Les professionnels de la réparation s’organisent Ils sont cordonniers, horlogers, réparateurs d’électroménagers, de cycles, de matériels informatiques ou encore couturières… Leur métier c’est de faire revivre les objets endommagés ou de les transformer pour les réemployer dans une nouvelle fonction. En proposant leur savoir-faire, ils donnent l’occasion de faire appel à un service de proximité qui peut générer des emplois.

Pour soutenir ces artisans, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne a lancé en 2015 le label « Répar’Acteurs » en lien avec les Chambres de métiers départementales.

- Plus de 300 Répar’Acteurs bretons
- Aujourd’hui 309 Répar’Acteurs sont référencés en Bretagne dont 78 en Côtes d’Armor.
Ces Répar’Acteurs sont désormais répertoriés dans un annuaire dédié.
Pour trouver un Répar’Acteur à proximité, rendez-vous sur :
> Le site Internet de la Chambre de métiers et de l'artisanat des Côtes d'Armor dès la
page d'accueil : www.cma22.bzh
> Le site de la Chambre Régionale des Métiers et de l'Artisanat :
www.crma.bzh/annuaire-reparacteurs
> Les Répar’Acteurs sont également présents sur Facebook sur une page « Répar’Acteurs
Bretagne ».

Répar’Acteurs s’inscrit dans le cadre du programme environnement, Envir’A, de la Chambre Régionale de
Métiers et de l’Artisanat de Bretagne qui a décliné sur son territoire l’opération initialement lancée par la
CMAR d’Aquitaine pour valoriser les artisans de la réparation.

Qu’est-ce qu’un Répar’Acteur ?
Un Répar’Acteur s’engage à favoriser la réparation plutôt que la vente et contribue ainsi à :
· prolonger l’utilisation des objets,
· économiser matières premières, eau et énergie,
· limiter le transport de produits neufs et le rejet de gaz à effet de serre.
Cet engagement est formalisé dans le cadre d’une charte. Répar’Acteurs vise l’ensemble des réparateurs tous secteurs confondus excepté les réparateurs automobiles et les chantiers navals (réparation/maintenance).
> Exemples de secteurs d'activité concernés : réparateurs d’instruments de musique, de matériels électroniques, de matériels optiques, d’équipements électriques, d’entretien de climatisation et chaufferie, de matériel informatique, de matériel électroménager, de cycles et motocycles, de meubles, d’articles en cuir, d’articles d’horlogerie et bijouterie, de retouches couture.

Comment reconnaître un Répar’Acteur ?
Affiches, vitrophanie, adhésif véhicule, chevalet et flyers, des outils spécifiques ont été créés et mis à la disposition de chaque Répar'Acteur pour qu'il puisse promouvoir son engagement auprès de sa clientèle.
En faisant travailler ces professionnels de la réparation implantés sur nos territoires, nous favorisons l’économie locale. C’est aussi une consommation éco-responsable, en lutte contre le « tout jetable ».

Voir aussi...